Voyons l’enregistrement maintenant

Le HRD D 157 MS, grâce à un syntoniseur double (avant on disait tuner, mais Lang française oblige…), il est possible d’enregistrer directement les émissions en Sécam L et en Pal B/G, soit 8 émissions françaises dans le premier cas et 24 « continentales » dans le deuxième cas. Je vois d’ici se frotter les mains tous les frontaliers et les autres qui se sont déjà mis à la réception par satellite. A eux les petites émissions de Music Box ou de Raï Uno, etc. Mais ce n’est pas tout, les circuits d’enregistrement multi systèmes de cet appareil permettent également de traiter les signaux Ntsc 3.58 et 4.43. C’est-à-dire qu’on peut copier d’un magnétoscope à l’autre des cassettes de ce type. Mais avant d’en arriver peut-être là sachez plus simplement qu’on peut enregistrer Canal + pour autant qu’on ait un décodeur. Et cela grâce aux doubles connections audio-vidéo dont une est en prise de péritélévision. Il y a, enfin, les multiples possibilités de programmations : 4 émissions sur 14 jours, l’enregistrement immédiat par périodes de 30 minutes jusqu’à 4 heures avec une cassette E 240, un montage des séquences par un assemblage sans scratch. Cela fait pas mal pour un appareil dont le prix public n’est guère plus élevé que n’importe quelle autre bécane. Surtout qu’entre autres qualités, il a celle d’être quasiment silencieux lors de son fonctionnement. Certains vous diront que cela fait du bien aux nerfs surtout à minuit à la fin d’un enregistrement programmé. Un regret pourtant, c’est le manque de prise caméra. Un souhait : qu’on nous donne le même… mais en hifi-stéréo et au même prix.

Pour la fin, je vous ai gardé le plus drôle et le plus inventif des gadgets… malheureusement inutile pour la France, à moins que vous soyez du genre nomade international qui vit depuis belle lurette au 220 volts : c’est la communication automatique de toute tension comprise entre 110 et 220 volts, en 50 ou 60 hertz. Mais les esprits bien pensant vous diront, que cela au contraire est bien utile, puisque cette régulation automatique nivelle les fluctuations du courant et maintient la qualité d’enregistrement. Simple histoire de dire que finalement ce magnétoscope est drôlement câblé, bien « satellisé » et super branché… tous azimuts.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>